la gymnastique cérébrale

Il existe en gymnastique cérébrale, quatre types de mouvements

Gymnastique cérébrale

Les activités d’allongement : activités orientées vers la compréhension, la focalisation, la concentration, l’expression écrite et orale. Elles permettent également de traiter tant les détails que les perspectives qui nous permettent par exemple d’étudier et de comprendre les dessins géométriques. Elles augmentent aussi le désir d’aller de l’avant en posant des actes positifs, redonne confiance en soi.

Les mouvements de la ligne médiane : exercices destinés à stimuler la connexion entre les deux hémisphères (gauche et droit). Ils sont liés à notre latéralité, c’est-à-dire le fait de voir avec les deux yeux, d’entendre avec les deux oreilles, d’intégrer les côtés gauche et droit de notre corps afin d’être bien coordonné. Pour bien apprendre, il est important que les deux hémisphères soient harmonisés. Ces mouvements sont orientés vers la lecture, la communication, l’écriture ou encore la mémoire.

Les exercices énergétiques sont là pour nous aider à mieux nous centrer sur nous-mêmes et à nous détendre. Ils nous aident également à mieux organiser notre pensée, à harmoniser notre équilibre mental et émotionnel afin d’aider notre cerveau à mieux intégrer les informations qu’il reçoit.

 

Les attitudes d’approfondissement encore appelées attitudes positives, sont utilisées pour nous libérer du stress et augmentent les facultés à étudier.


Dans le journal de la Brain Gym en France, j’ai trouvé un article intéressant concernant le sacrum. Je vous le livre ci-dessous tel que je l’ai trouvé afin de vous faire découvrir l’importance de cette zone de notre corps.

« Savez-vous pourquoi le sacrum s’appelle « sacrum » ?

Parce qu’il y a un petit moine dedans.

Que fait ce moine ?

Il tient une corde.

Quelle corde ?

Notre dure-mère (une de nos trois méninges : dure mère, arachnoïde et pie-mère).

Pour quoi faire ?

Pour sonner la cloche là-haut, pour que le village se réveille et que chacun se mette à son poste.

Quelle cloche ?

Notre crâne avec ses os en mouvement.

Et alors ?

Et alors le Liquide Céphalo-rachidien (LCR) circule mieux. Ce liquide protège et nourrit notre cerveau, il véhicule aussi certaines informations.

Et donc ?

Donc plus le moine bouge librement, plus il tire sur la corde, plus la cloche sonne et plus le LCR circule librement et plus notre cerveau est stimulé permettant concentration et apprentissage facile.

En conclusion ?

Rester (mal) assis pendant des heures à l’école ou au bureau, n’est vraiment pas fait pour aider ce LCR à circuler et donc le cerveau à travailler !

Pensez à faire des pauses pour s’étirer, marcher et surtout pratiquer ce formidable exercice de Brain Gym qu’est le balancement.

P. S. : En fait le sacrum est sacré, car cet os des animaux de sacrifice (boeuf, mouton) était offert aux dieux par les Grecs et les Romains.

(Le journal de l’association Brain Gym France – N°1).

 

Voici quelques exemples d’exercices simples de Gymnastique cérébrale :

 

- le Brain Buttons : il s’agit d’un exercice qui permet d’améliorer le flux sanguin vers le cerveau pour «activer» le cerveau en entier avant qu’une leçon ne commence. L’augmentation du flux sanguin permet d’améliorer la capacité de concentration nécessaire pour la lecture, l’écriture, etc.

Placez une main de sorte qu’il y ait un espace aussi large que possible entre le pouce et l’index.

Placez votre index et le pouce dans le creux légèrement en dessous de la clavicule, de chaque côté du sternum. Appuyez.

 

- le «Cross Crawl» : cet exercice aide à coordonner le cerveau droit et gauche en exerçant le flux d’informations entre les deux hémisphères. Il est utile pour l’orthographe, l’écriture, l’écoute, la lecture et la compréhension :

Mettez la main droite sous le genou gauche tout en soulevant la jambe comme pour marcher. Revenez en position initiale.

Faites la même chose avec la main gauche sous le genou droit comme pour marcher. Revenez en position initiale.

Faites-le soit assis ou debout pendant environ 2 minutes.

 

Comme vous pouvez le voir avec ces deux exercices, il s’agit de choses toutes simples à réaliser facilement et qui permettent de reconnecter les diverses fonctions cérébrales.

 

Les différentes activités et les mouvements du Brain Gym permettent de stimuler les trois dimensions du cerveau tant au niveau de la latéralité, la concentration et encore le centrage.

 L’harmonisation de ces trois dimensions augmente le potentiel d’apprentissage de chacun.

 

Une chose importante aussi sur laquelle votre thérapeute  travaillera est votre degré de stress par rapport à une situation d’apprentissage : la peur de l’échec, le manque de confiance en soi, la peur de l’école, la perte des moyens, les problèmes d’adaptation, ….

Redonner le goût, mais aussi le plaisir d’apprendre, stimuler la créativité, augmenter la capacité d’observation sont là des objectifs parmi tant d’autre.

 

Je suis à votre service pour tout essai.


Pour retourner sur la page d’accueil cliquer ICI


Dominique LEDI

Thérapies globales

203 Rue du Bosc

30260 QUISSAC

04 66 77 40 62

http://therapeuteholistique.blogs.midilibre.com